Quelles opérations IT mettre en œuvre grâce au cloud computing et comment convaincre votre direction de passer au cloud computing ? Largement plébiscité pour ses aspects nomade, flexible et économique, le cloud computing peut être utilisé dans de nombreux secteurs grâce à la diversité de ses applications. Si le dirigeant de votre entreprise hésite encore à opter pour cette alternative, vous pouvez lui présenter les différents services proposés par les fournisseurs de cloud computing. Il y a forcément une solution cloud faite pour votre activité !

Les applications du cloud computing sont presque illimitées et répondent aussi bien aux enjeux des grandes entreprises qu’à ceux des TPE/PME. Voici celles qui deviendront rapidement indispensables pour la gestion de votre système d’information.

Tendences d'usage du Cloud Computing 2018 - 2019

Tendences d’usage du Cloud Computing 2018 – 2019

Opérations IT #1 – Les machine virtuelles

L’utilisation de machines virtuelles permet de décupler vos capacités et ressources informatiques de manière ponctuelle ou permanente. Ces machines permettent d’obtenir une puissance de calcul permettant de traiter en seulement quelques heures les tâches opérationnelles les plus complexes, qui vous prendraient plusieurs jours avec un seul serveur.  Dans cet environnement, les possibilités sont infinies : développement d’applications, configuration de logiciels ou encore extension de vos capacités de stockage.

Opérations IT #2 – Les sauvegardes dans le cloud

Dans toute entreprise, la sauvegarde des données sensibles est un enjeu. La perte d’informations peut nuire à votre entreprise et à la productivité de vos collaborateurs. L’environnement cloud vous permet de bénéficier d’un service de sauvegarde fiable et à moindre coût, s’adaptant automatiquement à vos besoins, sans que vous ayez besoin de développer une infrastructure dédiée sur site.

Opérations IT #3 – La restauration des données

Les erreurs de manipulation et de traitement informatique sont plus fréquentes qu’on ne le pense. Le système de restauration des données intégré au cloud computing se fonde sur la réplication des informations sur plusieurs machines. Ce processus limite la perte d’informations et vous permet de restaurer facilement d’anciennes versions de fichier, y compris dans le cadre du travail collaboratif.

Opérations IT #4 – Les bases de données (SQL)

En optant pour le cloud computing, vous profitez d’une base de données SQL automatiquement extensible, vous permettant de réduire les temps de latence et d’obtenir un traitement beaucoup plus rapide. Tout cela à moindre coût, puisque la facturation est corrélée à vos besoins réels.

Opérations IT #5 – La gestion des accès optimisée

La sécurité informatique est un enjeu crucial. Certaines fonctionnalités accessibles en mode cloud vous aident à préserver la sécurité de vos données confidentielles. Vous pouvez, par exemple, partitionner et cloisonner facilement l’accès à certains dossiers, créer des accès dédiés à destination de certains groupes d’utilisateurs ou encore paramétrer des méthodes de vérification et d’authentification poussées. Il s’agit chez Microsoft par exemple de l’offre Azure Active Directory.

Opérations IT #6 – Le stockage

Les documents, les applications et les logiciels sont des ressources informatiques utilisées quotidiennement par votre entreprise, qui peuvent nécessiter un espace de stockage conséquent. La location de serveurs est l’un des services phare des fournisseurs de services de cloud public ou de cloud privé. Elle contribue à réduire les coûts liés à l’acquisition et à la maintenance de matériel.

A lire dans notre dossier Cloud Computing :

Originally posted 2018-01-18 12:02:46.