Si le travail à distance est devenu aussi populaire ces dernières années, c’est qu’il présente de nombreux avantages, tant pour les entreprises que pour les employés. Economies de locaux et de frais de déplacements pour l’employeur, souplesse des horaires et de l’organisation du travail, vie familiale et fatigue en moins pour les employés, le travail nomade est réellement un système gagnant-gagnant. Mais la mise en place du travail à distance nécessite l’utilisation de technologies et d’une infrastructure de communication appropriées.

 

Des réseaux d’information et de communication d’entreprise développés

 

Toute entreprise doit développer son réseau d’information et de communication pour bien fonctionner. L’infrastructure physique doit être robuste pour que chaque collaborateur connecté et chaque application utilisée et partagée puisse bénéficier d’un débit suffisant pour qu’il n’y ait aucun ralentissement et que les conditions de travail soient confortables.

 

Ce réseau peut alors servir pour la distribution d’innombrables informations et applications permettant aux différents collaborateurs d’accomplir leurs tâches. Il peut s’agir de bases de données ou de connaissances, d’informations concernant la vie de l’entreprise, d’applications comme la gestion du personnel, des congés, des notes de frais, de la paye, de documents de travail partagés… Tout ce qui peut faciliter l’activité des employés peut être mis à disposition sur le réseau de l’entreprise. Naturellement, toutes les informations et toutes les données ne doivent pas nécessairement être accessibles à l’ensemble des collaborateurs et un système d’identification des utilisateurs doit être mis en place.

 

Un employé connecté au réseau dans les locaux de son entreprise doit donc avoir accès à toutes les données et applications dont il peut avoir besoin pour son travail.

 

Travail à distance : Un accès sécurisé à ces réseaux

 

Pour qu’un employé en télétravail soit efficace, il est impératif qu’il puisse travailler exactement dans les mêmes conditions que s’il se trouvait dans les locaux de son entreprise. Il doit par conséquent pouvoir se connecter depuis l’extérieur à son réseau d’entreprise de la même façon qu’il le ferait depuis son bureau.

 

L’équipe en charge de l’infrastructure réseau de l’entreprise doit donc mettre en place un système efficace d’identification sécurisée afin d’ouvrir un accès depuis l’extérieur. L’utilisation d’un réseau privé virtuel, ou VPN, permet de créer une connexion sécurisée entre l’ordinateur du employé et le réseau d’entreprise. L’utilisateur est parfaitement identifié et les données échangées sur le VPN sont chiffrées. Une fois connecté au VPN, l’ordinateur du employé « voit » le réseau comme s’il se trouvait dans les locaux de l’entreprise.

 

Des environnements technologiques adaptés au travail à distance

 

Une infrastructure réseau robuste et sécurisée n’est pas suffisante pour que le travail à distance se déroule dans de bonnes conditions. L’employé doit être doté de moyens technologiques suffisants pour travailler dans de bonnes conditions.

 

Une connexion haut débit, voire très haut débit, un ordinateur de bureau et portable puissant, ainsi qu’un téléphone, mobile ou non, sont nécessaires.

 

Un smartphone récent permet de gérer un agenda partagé, consulter ses emails, travailler sur des documents… où que l’on soit. L’ordinateur doit être suffisamment puissant car en plus de faire fonctionner les applications habituelles, il devra pouvoir absorber la charge due à l’utilisation du VPN sécurisé nécessaire à la connexion au réseau d’entreprise. Pour la même raison, une liaison haut débit est nécessaire pour permettre l’échange de données chiffrées sur le VPN.

 

Des outils informatiques modernes, du matériel moderne et une infrastructure solide et sécurisée sont les conditions nécessaires à la mise en place du travail à distance dans de bonnes conditions.

 

A lire dans notre dossier mobilité :

Originally posted 2017-12-26 11:55:27.