Les pertes de données sont malheureusement courantes dans les entreprises. Les conséquences peuvent être plus ou moins importantes, mais la gêne occasionnée nuit toujours au bon fonctionnement de l’entreprise. Cela peut aller de la baisse de productivité d’un employé à la paralysie totale de l’activité. La meilleure parade pour limiter cet impact reste la sauvegarde des données informatiques. Nous allons donc faire ici le tour des solutions de sauvegardes des données informatiques qui fonctionnent et qui sont accessibles facilement.

 

L’importance d’effectuer des sauvegardes est maintenant compris

Le chemin a été long, mais désormais, la plupart des utilisateurs professionnels comme particuliers ont pris conscience de l’importance de sauvegarder ses données. Personne n’est à l’abri d’un vol, d’une panne ou de la contamination par un virus. La démocratisation des terminaux mobiles (smartphones, tablettes, ultra-portables…) permet désormais une utilisation nomade des données. Si le côté pratique paraît évident, il ne faut pas négliger l’augmentation du risque de perdre ses données. Le matériel est toujours plus sollicité et susceptible de tomber en panne, les nombreux supports disponibles rendent les vols ou les pertes plus faciles.

Tout le monde a donc bien compris l’utilité de faire des sauvegardes, encore faut-il bien choisir le support.

 

Sept supports principaux de sauvegarde

Si l’on oublie la disquette, que beaucoup de jeunes utilisateurs n’ont jamais connue, nous pouvons référencer sept supports fiables qui permettent d’effectuer des sauvegardes de données. Il convient de choisir le support qui conviendra le mieux à ce que vous souhaitez faire, tant en termes de capacité de stockage que de facilité d’utilisation.

La première famille de supports est représentée par les disques optiques. Si le CD est en passe d’être abandonné (stockage limité à 650 Mo et coût d’environ un DT par Go), les DVD (4,7 Go pour un coût de 0,5 DT par Go) et DVD Blu-ray (25 Go pour un coût de 0,5 DT par Go) qui ont une durée de vie deux à trois fois supérieure sont encore utilisés, bien qu’en très nette perte de vitesse. D’autre part, ces supports, même stockés dans de bonnes conditions, vieillissent mal, et nécessitent d’être dupliqués tous les trois ans sur un support neuf pour ne pas perdre de données.

La clé USB est un support très pratique, car simple d’utilisation et facile à transporter. Son coût d’environ 1,50 DT par Go est inférieur à celui d’un disque optique. Mais ce support n’est pas vraiment adapté pour l’archivage de données. Lorsqu’il s’agit de partager des photos ou des fichiers, chiffrés ou non, la clé USB est pratique. Mais elle reste également assez fragile à cause de l’utilisation de composants parfois bas de gamme et peut s’égarer facilement.

Les disques durs externes, qu’ils soient classiques ou SSD, sont très utilisés et constituent une solution acceptable. Ils sont reconnus par la plupart des utilitaires systèmes, permettant notamment d’automatiser les sauvegardes des données présentes sur un ordinateur. D’une durée de vie d’environ 5 ans, ce support reste fragile et il faut en prendre soin (éviter les chocs, le débranchement brutal…). Si un disque dur classique présente un coût très faible de 0,2 DT par Go, les disques durs SSD sont bien plus chers, avec 1 DT par Go. En revanche, ils sont bien plus performants… mais moins résistants aussi.

Enfin, la dernière solution de sauvegarde de données, clairement orientée vers l’avenir, est le stockage en ligne, dans le cloud. Le principe est de stocker les données dans le cloud, dans des fermes de serveurs redondants. Une fois sauvegardées, les données sont accessibles de n’importe où de façon sécurisée. Il existe des services gratuits, limités à une dizaine de Go dans le meilleur des cas, et des solutions payantes.

Microsoft propose notamment une solution de sauvegarde dans le cloud particulièrement efficace nommée Azure Backup. Concrètement, les outils Azure installés sur les ordinateurs à sécuriser sauvegardent les données sur le cloud Microsoft en toute transparence et en toute simplicité. Vous accédez ainsi de n’importe où à vos données et disposez d’une copie sécurisée en cas de perte sur votre ordinateur. Les sauvegardes peuvent être automatiques et à l’échelle de l’entreprise, avec des temps de restauration tout à fait compétitifs comparés aux solutions classiques.

Azure Backup

Microsoft Azure Backup

 

A lire aussi dans notre dossier sécurité:

Originally posted 2017-11-13 16:50:28.