Qu’est-ce que le DRaaS ? La reprise d’activité après sinistre informatique vise à empêcher la perturbation de la continuité des activités d’une entreprise. Ce processus de réplication des données sur des serveurs, qu’ils soient physiques ou virtuels, permet de faire face aux catastrophes naturelles ou encore aux sinistres causés par l’humain. L’accent est mis de plus en plus sur les systèmes technologiques qui supportent les fonctions critiques de l’entreprise.

 

La fulgurante ascension du marché mondial du DRaaS

La reprise après sinistre en tant que service (DRaaS) prend cette tâche en charge, et la met entre les mains d’un fournisseur de services tiers (comme les services cloud + sauvegarde + réplication développés par Veeam).

Une analyse dirigée par MarketsandMarkets, et publiée par Statista, démontre l’accroissement considérable de solutions de récupération de reprise après incident en tant que mode « as a Service » (DRaaS) dans le monde, de 2013 à 2020. Alors que cette activité a généré 641 millions de dollars américains en 2013, les analyses anticipent des revenus de près de 12 milliards de dollars en 2020.

Ces statistiques soulignent la nécessité qu’ont les entreprises d’aujourd’hui de préserver leurs actifs numériques et de protéger leurs données, dans un monde de plus en plus axé sur l’information.

 

La préparation aux catastrophes d’une importance vitale

L’atténuation et la préparation aux catastrophes a pris une tangente d’une importance vitale dans le monde moderne. L’information numérique émerge en tant que l’actif porteur le plus précieux pour toute entreprise, en ce qui constitue plus de 50% de la valeur totale de l’entreprise (dépassant ainsi le coût de l’informatique, des ressources matérielles et logicielles).

Dans un tel contexte, la perte de données et d’informations commerciales peut mener non seulement à perdre des pans de clientèle, subir une atteinte à la réputation lors d’un prolongement du temps d’arrêt, provoquer l’incapacité de reprendre des processus d’affaires normaux, mais cela peut même conduire tout droit à la faillite.

Voilà pourquoi les conseils d’administration des PME et grandes entreprises ont été forcés d’adopter des approches fondamentalement différentes en modifiant leur perception de la sécurité informatique de simple « option » à celle d’une « nécessité » incontournable.

DRaaS, un nouveau modèle après sinistre basé sur le Cloud

Les avancées technologiques ont contribué à l’émergence de nouveaux modèles moins onéreux et beaucoup plus performants de reprise d’activité après sinistre basés sur le cloud.

 

Les principaux avantages de la reprise après sinistre en tant que service (DRaaS) sont notamment une plus grande capacité de gestion de la complexité, un déploiement plus rapide, quasiment 100% de récupération en moins de temps qu’auparavant sous-entendant une availability de tous les instants (la fameuse politique tendant vers le « zéro défaut » des fournisseurs de services), de la résilience et une haute sécurité.

 

Le DRaaS au cœur des bouleversements actuels sociaux et scénarios technologiques s’avère bien plus qu’une simple question de mise en place de plans de reprise d’activité et de récupération de données : c’est une migration vers un site de reprise ou site secondaire qui procure l’assurance d’une durabilité à long terme.

 

A lire dans notre dossier PRA :

Originally posted 2018-08-29 13:25:40.